Histoire de la musique

L’histoire de la musique est l’étude des différentes traditions musicales et de leur ordre sur la planète. Puisque toutes les civilisations connues ont eu une forme de manifestation musicale, l’histoire de la musique couvre toutes les cultures et toutes les époques. L’expression « histoire de la musique » est souvent utilisée pour désigner exclusivement l’histoire de la musique européenne et son évolution dans le monde occidental.

La musique d’une société donnée est étroitement liée à d’autres aspects de sa culture, tels que l’organisation économique, le développement technologique, les traditions, les croyances religieuses, etc. Au sens large, la musique est née avec les êtres humains, puisque selon certaines études, elle était présente bien avant la migration des premiers groupes qui ont quitté l’Afrique il y a plus de 50 000 ans. Elle peut donc être considérée comme une manifestation culturelle mondiale.

Nos ancêtres inventent la musique, les tribus nomades découvrent les charmes de la vie sédentaire. Elles se fixent dans des vallées fertiles ou fondent des villages, puis des villes. Les habitants de certaines vallées comme celles du Tigre et de l’Euphrate, du Nil, du fleuve jaune… ont été les premiers dans bien des domaines : métaux, chars à roues, écriture, arithmétique et musique.

Origine de la musique

La musique trouve son origine dans la recherche du langage, c’est-à-dire dans le besoin de communication, théories ethnomusicologiques formulées surtout à partir du dernier tiers du XIXe siècle qui ont dû élargir considérablement en notre siècle le cadre chronologique pour déterminer l’ancienneté du phénomène musical de l’homme : La capacité de distinguer différentes hauteurs de sons et la faculté de procéder à l’arrangement de ceux-ci, remontent à environ 40 000 ans, lorsque l’Homo Sapiens était capable d’imiter les sons de la nature et de les différencier de ceux qui constituaient la structure de son langage, c’est ensuite avec ce qu’on appelle l’Homo musicus que les premières expressions musicales associées à un fait collectif ont commencé à prendre forme, les rituels funéraires, les chasses et les cérémonies liées à la fertilité, faisaient partie d’une vie quotidienne dont la musique était devenue une partie à part entière.

Histoire de la musique

Des ethnomusicologues tels que Leo Frobenius et le Roumain Constantin Brăiloiu (1893-1958) affirment que les humains, qui concevaient le ciel comme une voûte de pierre, souhaitaient maîtriser l’émission des sons afin qu’ils résonnent sur tout leur territoire.

Il est probable que le premier instrument de musique ait été la voix humaine elle-même, qui peut émettre une grande variété de sons, du chant, du fredonnement et du sifflement aux claquements, à la toux et aux bâillements. En ce qui concerne les autres instruments de musique, en 2008, des archéologues ont découvert une flûte en os à cinq trous dans la grotte de Hohle Fels, près de la ville d’Ulm (Allemagne).On considère qu’elle a environ 35 000 ans. Elle possède une embouchure en forme de V et est fabriquée à partir de l’os de l’aile d’un vautour.

Histoire de la musique

Les plus anciennes flûtes en bois connues ont été découvertes près de Greystones, en Irlande, en 2004. Une fosse recouverte de bois contenait un groupe de six flûtes en bois d’if, d’une longueur de 30 à 50 cm, effilées à une extrémité, mais sans trous pour les doigts. Il est possible qu’elles aient été autrefois attachées ensemble. On considère que le plus ancien instrument de musique a été fabriqué en bois d’if.

Le plus ancien instrument de musique du monde est considéré comme étant la flûte en os trouvée sur le site archéologique de Divje Babe – à 84 km à l’ouest de Ljubljana (Slovénie) – qui n’a pas été produite par des homo sapiens, mais par des Néandertaliens. Elle est fabriquée à partir du fémur d’un ours des cavernes (éteint il y a 25 000 ans) et date d’il y a entre 50 000 et 60 000 ans.

La musique dans l’antiquité

C’est celle dans laquelle les manifestations musicales de l’homme consistent en l’extériorisation de ses sentiments à travers le son émanant de sa propre voix et afin de la distinguer de la parole qu’il utilise pour communiquer avec d’autres êtres.

Histoire de la musique

Les premiers instruments étaient les objets ou ustensiles ou le corps même de l’homme qui pouvait produire des sons.

La musique électronique

Le développement vertigineux de la technologie après la Seconde Guerre mondiale  a entraîné l’incorporation de synthétiseurs et de musique générée par ordinateur que l’on pourrait appeler « musique cybernétique ».

La première manifestation de la musique assistée par ordinateur a été la « musique concrète », créée à partir d’enregistrements sur bande de bruits et de sons naturels.

En 1952, le premier studio exclusif de musique électronique a été créé en Allemagne. Cette musique est exclusivement créée avec des sons produits électroniquement et part de ce qu’on appelle le « ton sinusoïdal », un son pur, sans harmoniques, qui est physiquement désagréable et doit être élaboré avec des appareils très compliqués.

Histoire de la musique

Parmi les premières œuvres purement électroniques figurent l’Etude I et l’Etude II du compositeur allemand Karlheinz Stockhaussen. Cependant, la musique électronique a suscité dès le début l’insatisfaction des compositeurs car, bien qu’elle permette un contrôle exact et une précision absolue de l’œuvre, elle était pauvre et semblait sans vie. Par conséquent, de nombreux compositeurs ont uni la musique concrète et la musique électronique pour créer un genre qui jouit d’une grande popularité depuis lors et jusqu’à ce jour, la musique électroacoustique. La plupart des musiques sur nos radios de nos jours sont presque tous des musiques électroniques, crée depuis un ordinateur.

De nos jours, la scène musicale mondiale se caractérise par le pluralisme culturel et par l’irruption des cultures et des musiques populaires dans la vie quotidienne de chacun. Le fossé entre le compositeur et le public est aujourd’hui plus prononcé que jamais, et la musique « académique » semble s’être éloignée des goûts et des préférences du public, qui s’intéresse davantage à des musiques plus populaires et plus proches, comme le rock, la pop, etc. Mais reste encore que la passion musicale est toujours là depuis la nuit des temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *